TCHAD : La Fondation CST soutient la formation des jeunes

Une initiative intéressante a vu le jour dans le canton de Banda fin 2012 : le premier centre de formation aux métiers de la couture !

La déperdition scolaire touche une partie importante des jeunes évoluant dans les villages de la zone d’intervention de la Fondation CST. Ce phénomène s’explique par plusieurs facteurs dont notamment l’incapacité pour les jeunes ou leurs parents de s’acquitter des frais de scolarité, la recherche d’un emploi rémunérateur ou encore les grossesses précoces contraignant les jeunes femmes à délaisser les bancs de l’école. Peu formés, les jeunes sont en proie à l’oisiveté. Le projet du groupement GEER (groupement d’exploitation de l’espace rural) vise leur réinsertion dans la société par le biais d’une offre de formation professionalisante.

Le CFJ est un centre de formation s’adressant aux jeunes sur la thématique de la couture. 32 apprenants ont déjà commencé les sessions de formation depuis le mois de novembre pour une durée de 6 mois. Chaque apprenant cotise mensuellement 5000FCFA. La totalité des cotisations assurent un fonds de roulement pour le centre, ainsi que la prise en charge des formateurs.

 La Fondation CST a décidé de soutenir cette initiative par le financement des machines à coudre et d’un appui en matériel de couture, rendant possible le démarrage des activités. La Fondation maintient continuellement son appui au comité de gestion de la structure et travaille sur une extension des activités de formation

Aujourd’hui, les apprenants sont déjà arrivés à mi-parcours de leur formation. C’est donc le moment de réfléchir sur leurs projets professionnels. Les Opérationnels Terrain de la Fondation CST se mobilise aux côtés des membres du Groupement GEER et des formateurs pour l’insertion socio professionnelle des apprenants.

Le formateur en couture en action

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*