TCHAD : Semaine culturelle à Banda !

 Cette année encore, la Fondation CST a été sollicitée pour organiser une semaine culturelle pour les établissements scolaires du canton de Banda.

Cette semaine est la continuité des festivals interscolaires qui se tenaient régulièrement depuis 2 ans. Avec les chefs d’établissements de Banda, la Fondation CST a lancé les préparatifs de la semaine  dès le mois de février 2015. Des demandes de sponsoring ont été adressées aux institutions locales et internationales. L’ambassade de France au travers de son service de coopération et d’action culturelle a validé le projet. Le financement a permis de couvrir tous les frais liés aux différents prix accordés aux lauréats ainsi que ceux liés aux achats de matériels de sonorisation. La participation des bienfaiteurs, les cotisations du comité d’organisation, celles des participants ont permis de prendre en charge les frais annexes.

 banderolle

La semaine a été très riche en discussion, en rencontres entre les jeunes et les enseignants. La responsabilité de la jeunesse dans la société a été retenue comme thème central de la semaine culturelle. Plusieurs sous thèmes ont animé ce débat avec une forte contribution des élèves. C’est environ 250 enfants par jour qui sont venus assister aux festivités du 27 avril au 03 mai 2015.  49 lauréats ont reçu chacun un prix grâce aux fonds de l’Ambassade.

Retour sur une semaine riche en activités

Lundi, le jour de l’ouverture, le proviseur a lancé le débat général sur la responsabilité de la jeunesse dans la société.

Mardi, la thématique « Jeunesse d’hier et d’aujourd’hui » a été abordée, mettant en parallèle les modes de vie, les différences entre les générations. Les disciplines de danse traditionnelle et moderne étaient là pour illustrer la modernité et le lien aux racines des cultures ancestrales.

Mercredi, la problématique des jeunes et de l’usage des drogues a été présentée. L’alcoolisme, le tabagisme étaient entendus aussi sous cette thématique, qui a été également abordée au travers de poésie et de jeux-concours (lecture, dictée-questions, etc.).

Jeudi, l’une des enseignantes présentait les dangers du vagabondage sexuel ; entre autres les méfaits des relations précoces, les risques encourus par une jeunesse qui vend son corps pour des raisons matérielles …

débat

Vendredi, deux intervenants ont évoqué les dangers et défis à relever par la jeunesse. D’une part, les jeunes ont été mis en garde contre les dangers des mutilations sexuelles génitales et les rapports précoces, d’autre part, les jeunes ont été encouragés à ne pas se laisser abattre par le chômage et ont été incités à innover, tenter leur chance, entreprendre.

récompenses Enfin, samedi, la thématique de la jeunesse et l’éducation a occupé le devant de la scène, notamment la déperdition scolaire, l’éducation des filles, le manque d’investissement de certains enseignants, etc.

Dimanche, ce sont 49 lauréats qui ont reçu chacun un prix dans les différentes disciplines (danse, musique, poésie, lecture, jeux-concours) grâce aux fonds de l’Ambassade de France.

Les recettes réalisées à l’entrée serviront à un projet scolaire comme la réhabilitation d’une bibliothèque scolaire ou à la réédition d’une autre semaine culturelle l’année prochaine. Cela va être décidé prochainement avec les organisateurs. La Fondation CST a le souhait de faire régner la promotion culturelle tout au long de l’année scolaire. Elle a donc invité toutes les bonnes volontés porteuses de telle initiative à se rapprocher d’elle.

Par Abel et Audrey

jeunesse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*