GABON : L’Ambassade de France et la Fondation SUCAF Gabon en partenariat dans la réalisation du projet de création d’une salle polyvalente à destination des jeunes de Mvengué

Depuis six mois déjà, la Fondation SUCAF Gabon collabore avec les chefferies du regroupement de Mvengué dans le cadre de leurs missions de développement des villages environnants du site sucrier de l’entreprise SUCAF Gabon. Après un diagnostic préalablement établit avec l’ensemble des chefs et notables du regroupement, les Opérationnelles Terrain de la Fondation SUCAF Gabon ont été interpellées sur leurs principaux problèmes, parmi lesquels le désœuvrement de la jeunesse.  

C’est suite à cela qu’en mars 2016, un partenariat a débuté entre les jeunes du regroupement de Mvengué et la Fondation SUCAF Gabon.

Soucieux de leur avenir, les jeunes motivés et dynamiques ont souhaité  se structurer en association dans l’optique de développer des micro-projets générateurs de revenus qui leur permettront à terme de se responsabiliser et de lutter contre les comportements à risques fréquents dans leur zone au sein de la jeunesse.

couv

Les Opérationnelles Terrain devant une telle motivation ne sont pas restées insensibles à ce dynamisme. C’est ainsi que le 05 avril 2016, elles leur ont relayé une information relative à l’appel à projet du Service de Coopération d’Action Culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France au Gabon. Cette information a été l’occasion pour la Fondation SUCAF Gabon non seulement de répondre convenablement au besoin exprimé par la population de Mvengué, mais aussi de travailler de concert avec une jeunesse enthousiaste et déterminée à sortir du cycle de leur désœuvrement.

L’appel à projet a donc eu pour effet de donner aux jeunes un grand coup de pouce dans la mise au point de leur projet associatif. De ce fait, plusieurs réunions de structuration et de  montage de projet ont été  entamées, à l’issue desquelles, il a été créé le 07 mai 2016, une association dénommée « Regroupement Associatif des Jeunes Yebsaye de Mvengué (RAJYM)» avec pour projet prioritaire la création d’une salle polyvalente dans le regroupement de Mvengué à destination des jeunes. Cette association est actuellement composée de 80 membres actifs constitués en Assemblée Générale et en organe directeur de 11 membres.

Dans le but de respecter la date buttoir de cet appel à projet, les  Opérationnelles Terrain se sont attelées dans la constitution du dossier de réponse à projet avec la collaboration du Ministère de la Jeunesse et de Sport, de l’entreprise SUCAF Gabon, et des chefferies du regroupement.

2

En effet, ces partenaires techniques ont activement contribué  à l’élaboration du projet des jeunes avec notamment, le plan de la salle, le choix du terrain et la liste du matériel afférent au projet qui a permis le 25 mai de cette année le dépôt du dossier de réponse à projet de création de la salle polyvalente des jeunes de Mvengué, auprès de l’Attaché de Coopération du SCAC de l’Ambassade de France.

Après une attente riche en émotions, la Fondation SUCAF Gabon a eu l’immense joie d’être parmi les huit (8) heureux dossiers retenus par le SCAC de l’Ambassade, sur les trente huit (38) projets soumis sur l’ensemble du territoire gabonais. Cette étape était en effet la condition sine qua non de la validation du projet de construction de la salle des jeunes avant sa présentation finale devant le jury afférent.

C’est ainsi que le 30 juin 2016, à 11h20, dans les locaux de l’Ambassade de France, sise à Libreville, l’Animatrice en Développement Local (ADL) de la Fondation a répondu présente à l’audition du projet de « création d’une salle polyvalente à Mvengué » en représentation de ladite structure, porteur du projet de l’association « Regroupement Associatif des Jeunes Yebsaye de Mvengué » (RAJYM).

Le jury des huit bénéficiaires auditionnés était constitué de :

  1. La Chef du Service de Coopération d’Action Culturelle de l’Ambassade de France et Directrice du Centre Culturel Français du Gabon
  1. Le Conseiller Environnemental du Service de Coopération d’Action Culturelle de l’Ambassade de France
  1. La Représentante de l’Union Européenne.

Cette audition d’une vingtaine de minutes, au cours de laquelle un message vidéo des jeunes à été transmis, a permis à l’ADL de la Fondation d’exposer plus amplement l’intérêt du projet non seulement pour les jeunes bénéficiaires, mais aussi pour  l’ensemble des populations environnantes.

Au terme de ces nombreux échanges entre le jury et l’Animatrice, il a été annoncé dans la même journée, à 15h précise, la validation et l’accord du SCAC de l’Ambassade de France dans la mise en œuvre du projet de RAJYM.

1

Cette bonne nouvelle a ainsi marqué le début d’un partenariat dûment signé entre la Fondation SUCAF Gabon et le Service de Coopération d’Action Culturelle de l’Ambassade de France au Gabon. A présent l’équipe active de la Fondation s’attèle désormais à la mise en œuvre dudit projet, dont le lancement ne saurait tarder.

travaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*