CONGO : Lancement officiel du projet de diversification des activités maraichères (PDAM) du Groupe

L’association pour le développement des actions sociales et solidaires (ADAS) / Fondation SARIS vient de lancer une nouvelle initiative visant une meilleure sécurité alimentaire et le développement d’une activité génératrice de revenus pour un groupe de Kimbonga Louamba.

Le groupement JUD s’est créé suite à la formation des producteurs de tomates du village Kimbonga Louamba. Cette formation, organisée par la Fondation Saris avait permis, grâce à un formateur, consultant au Secteur Agricole de Nkayi, d’améliorer les connaissances théoriques et pratiques des nombreux producteurs de tomate que compte ce village.

2Avec la sensibilisation effectuée dans le même temps par la Fondation, certains producteurs ont décidé de se réunir, de travailler ensemble, et d’aller plus loin que la production de tomates en diversifiant les cultures maraichères du village et les pratiquer en toute saison, suivant les périodes favorables à chaque culture. Le groupement des Jeunes Unis pour le Développement (GJUD) est ainsi né.

Appuyé et formé par l’ADAS, il s’est structuré, a débuté ses activités, avec peu de moyens, en cultivant des poivrons, du gombo mais aussi de la tomate. Les recommandations et conseils donnés par les opérationnels terrains ont à chaque fois été appliqués par les 11 membres de ce groupement.

Rapidement, l’idée d’un projet avec le soutien de la Fondation a émergé. Ce projet devait permettre au groupement de lui donner une base suffisante afin de développer ses activités de façon autonome dès la fin du projet. La note conceptuelle, et la demande de financement ayant été validées par les deux comités de l’ADAS en milieu d’année 2016, la convention opérationnelle retraçant tous les accords et obligations de la Fondation et du groupement JUD autour du PDAM a ainsi été signée par les deux parties, et a permis le lancement du projet.

Ce samedi 19 novembre, les membres du Comité de Sélection des projets de l’ADAS, accompagnés des OT, se sont rendus au siège du groupement à Kimbonga Louamba pour procéder à la remise du matériel et des intrants et lancer officiellement le PDAM.

Le matériel et les intrants livrés comprennent une motopompe, ainsi qu’un système complet de tuyaux permettant d’irriguer un3 hectare de cultures, du matériel aratoire (pelles, râteaux, arrosoirs, binettes, pulvérisateur,…), des semences, des engrais et des produits phytosanitaires.

Les membres du groupement, tous réunis au siège pour cet évènement, ont largement remercié la Fondation pour l’appui et le suivi apporté depuis une année, et ont promis de faire bon usage de tous les matériels et intrants à leur disposition.

Les OT seront donc désormais chargés de mettre en place des formations techniques sur la conduite des différentes cultures (poivron, oignon, chou et tomate) et suivre le projet (d’une durée de 11 mois), afin de veiller à son bon fonctionnement et au respect des accords de la convention opérationnelle, et de permettre finalement au groupement JUD d’avoir une autonomie dans la poursuite de ses activités maraichères.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*