CÔTE D’IVOIRE : Fondation Sucaf CI – Inauguration du projet d’appui au maraîchage de contre saison au Village A

Le 26 mai 2017 eut lieu, au village A, l’inauguration du « projet d’appui au maraîchage de contre saison ». Cette cérémonie vise à marquer les premiers fruits de la parcelle maraîchère de l’association féminine Wofoungnipinin.

 

Retour sur l’initiative :

L’association Wofoungnipinin « Unissons les esprits », en langue senoufo, créée en 2012 dans l’esprit d’entraide, réunie actuellement 16 femmes et 2 hommes. Depuis 2014, elle est accompagnée, dans sa structuration, par la Fondation SUCAF-CI permettant ainsi aux membres de mieux fonctionner ensemble et de faire reconnaître officiellement l’association auprès de l’Etat ivoirien.

Le groupe menait initialement des cultures vivrières en saison pluvieuse sur une parcelle communautaire et a ensuite souhaité développer des cultures maraîchères en contre saison. Les premiers essais ont été difficiles et peu rentables au vu notamment des difficultés liées à la pénibilité de l’arrosage sur la parcelle dont le point d’eau était très éloigné (250 m). Dans sa mission de soutien au développement des initiatives locales, la Fondation SUCAF-CI s’est ainsi engagée à appuyer l’association pour pallier aux difficultés rencontrées au travers du « projet d’appui à la production maraîchère de contre saison » qui a démarré en novembre 2016.

2 systèmes d’irrigation, gravitaire « traditionnel » et GAG goutte à goutte

La Fondation a ainsi pu soutenir l’activité maraîchère du groupe avec un appui d’une valeur de 2,5 millions de FCFA, comprenant :

  • Le don d’une motopompe et l’installation de tuyaux d’irrigation (donnés par la SUCAF-CI) facilitant l’arrivée d’eau au niveau de la parcelle ;
  • La promotion d’un système goutte à goutte avec l’installation sur 0,4 Ha d’un kit de chez Callivoire et d’un petit château d’eau conçu avec l’appui de l’entreprise sucrière SUCAF CI ;
  • La participation aux achats du matériel et des intrants des cultures maraîchères mises en place pour cette première campagne ;
  • Le renforcement des compétences techniques et organisationnelles du groupe avec des formations et des séances de travail sur l’utilisation et la maintenance du matériel, les techniques culturales ainsi que la gestion de l’activité (avec la participation de l’ANADER et de l’entreprise CALLIVOIRE).

Démonstration de la mise en route de l’irrigation

La Fondation SUCAF CI encourage le développement participatif et favorise ainsi l’implication et la participation de chaque bénéficiaire dans son projet, qu’elle soit numéraire ou en nature. Le groupe a aussi lui-même contribué au projet avec un apport estimé à plus de 320 000 FCFA, comprenant notamment l’aménagement de la parcelle, une partie des intrants et toutes les charges courantes de l’activité (transport, frais d’essence et d’huile de vidange de la motopompe, etc.).

Pour cette première campagne le groupe a ainsi mis en place plus d’1 Ha maraîcher avec du gombo, du concombre et des courgettes, dont les premières récoltes ont commencé en avril dernier.

Retour sur la cérémonie d’inauguration :

Festivités au Village A

La cérémonie d’inauguration, organisée conjointement par la Fondation et l’association Wofoungnipinin a réuni, au village A, les représentants du sous-préfet de Ferkessédougou et du Directeur des Complexes de la sucrerie SUCAF CI, les autorités traditionnelles et religieuses locales, des agents de la SUCAF-CI ayant appuyé le projet, des membres de la Fondation ainsi que la population du village.

L’association Wofoungnipinin s’est vue félicitée pour ses efforts et encouragée à persévérer et développer par elle-même son activité afin de garantir à l’avenir des campagnes maraichères toujours plus fructueuses.

Au travers du discours de sa présidente, l’association Wofoungnipinin a adressé ses remerciements à l’égard de la Fondation SUCAF CI  et des partenaires du projet (Anader : Agence Nationale d’appui au Développement rural / Callivoire : Entreprise de solutions agricoles, la Sucrerie Sucaf CI). Elle ne manqua pas de souligner la considérable diminution de la pénibilité dans leur activité et leur contentement sur le système goutte à goutte : « Aujourd’hui nous arrosons sans problème : les seaux d’eau n’existent plus, nous ne parlons plus de boites de tomate et même les arrosoirs ont disparu ».

La cérémonie a aussi été marquée par la visite du site maraîcher avec le dévoilement de la plaque du projet et la démonstration par le groupe du système d’irrigation. La fête s’est clôturée par le discours du représentant du Sous-Préfet adressant les remerciements du Préfet de région à l’égard de la Fondation pour ses actions dans la zone.

Visite du terrain maraîcher avec les invités

La Fondation SUCAF-CI en profite pour remercier encore chaleureusement l’ensemble des partenaires (Anader : Agence Nationale d’appui au Développement rural / Callivoire : Entreprise de solutions agricoles, la Sucrerie Sucaf CI) de ce projet qui ont pu contribuer de près ou de loin à sa réussite. Espérons que les récoltes seront fructueuses pour Wofoungnipinin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*