TCHAD : Formation en couture au village de Gongo II !

Les projets de développement ne fonctionnent pas toujours comme ils sont imaginés au départ… Pendant la mise en oeuvre des projets, de nombreux facteurs sur lesquels il est difficile d’avoir une maîtrise rentrent en ligne de compte et peuvent parfois mener à l’arrêt des activités, puis à l’échec d’un projet. Néanmoins, c’est sur ce type d’expérience que nous apprenons, que nous nous améliorons et que nous renforçons notre réflexion, de manière à ce que les projets futurs offrent des résultats satisfaisants. 

Récit d’un projet échoué, transformé en initiative prometteuse ! 

Sur les cendres du projet CFJ, centre de formation des jeunes, un nouveau projet est né !

En 2013, la fondation CST avait acheté 12 machines à coudre pour un projet de centre de formation des jeunes à Banda. L’objectif du projet était d’intégrer professionnellement les jeunes ayant quitté l’école prématurément à travers des formations en couture puis en cuisine. Cependant, des problèmes de gestion ont entraîné la fermeture du centre.

 Depuis la fondation avait pu récupérer une partie des machines à coudre offertes (6). Une a été prêtée à un couturier pour la formation d’un jeune issu du centre des enfants de la rue de Balimba.

Les autres machines restaient inutilisées dans le magasin de la fondation.

Début avril un groupement est venu solliciter la fondation pour la mise en place d’une formation en couture. La fondation CST a décidé de prêter ses machines pour la durée de la formation.

La formation a donc débuté le 21 avril au village de Gongo II, elle sera dispensée pendant une durée de 6 mois à 16 apprenants. Une charte a été signée, par la fondation, le formateur, les apprenants et le chef de village de Gongo II, qui fixe les règles d’utilisation des machines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*